Satellite déménage à Balélec

Vendredi 8 mai 2009 - Concert

Satellite déménage à Balélec

Principal acteur de la scène musicale à l'EPFL, Satellite, cette année encore, sera présent sur le plus le gros festival du campus avec une programmation reflètant le travail effectué durant toute l'année.
Nous nous rejouissons de vous croiser là-bas.

Plus d'info: www.balelec.ch

ATTENTION !!!!!!!

Cette année la scène Sat sera à l'emplacement de l'ancienne "scène de la diago"
Alors ne vous y trompé pas et aller en ELA nous rejoindre!!!!
http://plan.epfl.ch/?lang=fr&room=ELA

Fablous

Fablous

Vainqueur du Tremplin: Fablous

Le Tremplin, c'est la chance, pour un groupe de musiciens de l'EPFL ou de l'UNIL, d'avoir son heure de gloire sur le plus gros festival du campus! En somme, un petit coup de pouce pour les musiciens étudiants, toujours dans la joie et la bonne humeur! Cette année, c'est Fablous qui a remporté le tremplin et aura ainsi le droit de se produire sur la scène Sat.


Fablous : l'histoire d'une alliance improbable...


Après quelques années d'expérimentation en duo ou en trio, c'est en 2004 que le groupe est officiellement baptisé Fablous. Osant une alliance audacieuse des termes « fabulous » (comprenez « fabuleux » en anglais) et « fa blues » (blues en fa), le groupe pose les bases de ces ambitions et annonce déjà un esprit résolument jazz.

... et de rencontres successives.

Alors formé de deux saxophonistes, d'un pianiste et d'une batteuse, le groupe explore les multiples couleurs du jazz et du blues et se construit petit à petit un répertoire. Désirant par la suite améliorer leur arrangement mélodique, les musiciens décident d'intégrer une flûte traversière à leur structure de base. Dès lors, les choses s'accélèrent. En quintet, Fablous donne son premier concert en juin 2005. A la fin de l'année, toujours soucieux d'améliorer le son qu'il déploie, le groupe remanie son répertoire, affine les nuances et accueille son guitariste, apportant la touche funky qui faisait défaut. En 2006, un certain nombre d'ajustements sont entrepris au sein du groupe afin de satisfaire aux exigences des nouvelles opportunités qui s'offrent à lui. En janvier 2007, c'est au tour d'un nouveau batteur d'intégrer la formation musicale, soulignant ainsi la volonté grandissante des musiciens de sortir de leur local de répétition froid et humide.

site web

Gaga Dilo

Gaga Dilo

Nous sommes en octobre 2002, quelque part à St- Etienne.
Dans le liquide amniotique, un embryon se forme peu à peu...
Des cellules se combinent, alors que certaines ne s'éterniseront pas.
Ça s'agite...
Deux ans de gestation, lorsqu'un beau jour, ou peut-être une nuit de novembre 2004:
"Poussez ! Poussez ! Poussez !
Le voilà ! Ahahahahahah..."

Il s'appelle Gaga Dilo. Gaga en souvenir de nos racines stéphanoises et dilo pour le côté fou de notre rencontre. Ça sonne ! Comme un clin d'oeil à Tony Gatlif et aux gadjo qui aiment la musique tzigane.

Une batterie, une basse, deux guitares, un saxophone, une clarinette, un accordéon, un euphonium...
Ok, tout va bien, il est en bonne santé, ses huit membres sont opérationnels.

Il fait ses premiers pas en imitant les grands qui l'entourent comme ce bon Georges Brassens qui pourrait être son grand-père et s'amuse aussi des airs traditionnels de l'Est, festifs et chaleureux. Très vite il trouve des oreilles réceptives parmi les gagas.

Ces premières expériences l'incitent à aller de l'avant, à composer ses propres morceaux.

Il décide alors de se rapprocher d'autres identités afin de déterminer la sienne, juste histoire de boire. D'est en ouest, les fréquentations seront Klezmer, orientales, andalouses, africaines, rythmées à la jamaïcaine, façon ska ou encore à la hongroise, tout aussi déchaînées...

"Mais pourquoi ne parle-t-il toujours pas ?" s'inquiète son entourage.
C'est évident : son être est fait de sensations, il préfère envoûter avec ses ambiances chaleureuses et hypnotiques, secouer grâce à ses cuivres percusifs !

Utilisant aussi bien des sonorités acoustiques qu'électriques, il entraîne les gens dans la danse et le voyage.

site web

Deal's gone Bad

Deal's gone Bad

site web

Nomadic Lab

Nomadic Lab

Nomadic Lab est une création musicale dont le maitre mot est la confrontation stylistique..

une musique en forme de fusion fantasmée entre électronique et musiques tziganes..

web social

Shrink Orchestra

Shrink Orchestra

Fondé en 2003, SHRINK ORCHESTRA se compose de trois musiciens : Guyom | Batterie, Distürb | Platines & Samples, SHRINk v | Programmations Claviers & Guitare. L'addition de leurs univers personnels forme une musique contrastée, mêlant tensions électroniques, pulsions électriques et sonorités organiques.

Le maître mot de SHRINK ORCHESTRA pourrait être l'oxymore... De délicates harmonies répondent à la puissance du son analogique. Samples évocateurs et mélanges improbables entraînent l'auditeur vers un univers musical à part. Shrink Orchestra cultive le goût de la pirouette stylistique en brassant des influences aussi variées que l'abstract hip-hop, la drum'n bass, ou encore le rock.

Sur scène, le groupe se pare d'une énergie rock'n roll : le combo enchaîne les morceaux avec une énergie bourdonnante et une urgence sensible. La musique et la vidéo se répondent, s'interrogent, se mesurent... De batailles en réconciliations médiatiques, le spectateur plonge dans l'univers complexe et perturbé de SHRINK ORCHESTRA. La tension nerveuse reste palpable jusqu'à l'acmé, la chute finale.

web social

site web