Tradition et modernité

Mercredi 15 mai 2013 - Concert

Tradition et modernité

L'apothéose de cette saison musicale se dessine à l'horizon et verra intervenir 2 groupes aussi étonnants que passionnants !

On commence avec Scarecrow qui, bien loin de vous faire fuir, saura vous étonner avec un étonnant et pourtant évident mélange de la plus pure tradition blues et d'un hip-hop moderne et tranchant.

Pour la suite, c'est l'envoutante "world'n'bass" de Watcha Clan qui vous fera voyager et danser jusqu'au bout de la nuit avec ses accents électroniques, hip-hop et son enthousiasmant mélange des cultures !

Vous pouvez réserver votre place à l'adresse https://www.petzitickets.ch/event_description.php?event_id=25976 ou directement au bar !

Horaire : 21h / portes 20h

Tarif : 10.- / 5.- (carte Sat)

Watcha Clan

Watcha Clan

La ville biblique de Babel et sa tour « tristement célèbre » ont reçu mauvaise presse au cours des siècles. Imaginée comme une structure menaçante construite par des enfants dans laquelle tous les habitants parlaient le même langage, "Dieu tout-puissant", en créant les langues décida de tromper les humains afin de les disperser - le mot Babel est dérivé du mot hébreu balal : brouiller.

Pourtant, si l'on considère la tour comme un prototype de radio émetteur, comme le fait Watcha Clan dans son dernier album, la transmission du son d'un monde qui chante et danse ensemble à l'unisson est d’une logique implacable.

Watcha Clan a toujours fait preuve d'un éclectisme spirituel visionnaire dans ses sonorités, puisant son inspiration autant dans les mouvances électroniques urbaines (drum&bass, hip-hop) que dans les folklores d’Afrique du nord, d’Israël, de Turquie et des Balkans, le tout sublimé par la voix magique de Sista K.

« Diaspora Hi-Fi était plus un voyage à travers mon expérience et mes racines», nous explique t-elle. «Aujourd’hui, mon obsession est le mur, à la fois concret et abstrait ».

Une obsession illustrée par la vidéo présente sur l’album, un docu-clip sur les polémiques autour de la frontière mexico-américaine et de son mur, avec pour bande sonore l’emblématique chanson We are One.

Quel que soit le son de ces âmes nomades, vous pouvez être certain que Watcha Clan va réaliser ce que les grands artistes accomplissent : mettre en évidence, à travers la musique, les similitudes entre les cultures plutôt que leurs différences.
Pour entendre le son d'un monde qui chante et danse ensemble à l'unisson, rejoignez le mouvement sur Radio Babel.

Derek Beres (NYC)
Words – Beats – Postures

PS : La tour de Babel et les captations des vibrations du monde ont particulièrement inspirés deux compagnies marseillaises, Watcha Clan et la compagnie Barrio Chino ont décidé chacune d’elles de nommer leur projet discographique Radio Babel. Pas de concurrence mais des synergies pour illustrer notre cité cosmopolite.
Radio Babel Marseille (http//indalo.fr)

web social

site web

Scarecrow

Scarecrow

Scarecrow vous emmène dans un monde où le Blues et le Hip Hop ne font qu'un. Où le groove est roi. Où la liberté n’a de prix que la blessure de l’âme, qu’elle soit arrachée d’un dobro ou samplée d’un vieux vinyle...
Suivant leur propre route, guidés par l'épouvantail qui les représente, le quartet improbable sonne le glas de la musique ingrate et rend aux mouvements fondateurs le respect qui leur ai du. Tout en contournant les codes...
Pas de recette miracle, juste 4 gars venant de nulle part, à l'unission. Sur trame de fond du groove enivrant du basse/batterie de Jamo et le Pap's; Slim Paul, le guitariste/bluesman, et Antibiotik, le scratcheur/rappeur, confrontent les générations, mêlant deux langues, deux cultures et deux instruments que rien n'attirait.
Avec son style de composition unique et ses performances tonitruantes, le Blues Hip Hop toulousain, galvanisé par plus de 200 concerts en 3 ans, remet le feu aux planches en 2013. L'album "Evil and Crossroads", véritable fer de lance de la tournée 2012, se voit, lui, revenir dans une nouvelle édition au printemps.

web social

site web