Soirée metal et grandes plaines

Mercredi 5 décembre 2012 - Concert

Soirée metal et grandes plaines

Préparez vous ! Une tempête de sable, une déferlante de puissants riffs psychotropes, une avalanche de rythmiques tribales et hypnotiques vont s'abattre sur Satellite qui risque de se muer en paysage désertique, psychédélique et étouffant ; Monkey3, pointures internationales d'un stoner rock instrumental écrasant mais raffiné et groovy sont là pour vous mettre KO.

Et ne croyez pas pouvoir en sortir indemne : le premier uppercut aura déjà été asséné par No Time For Redemption qui viendra défendre son nouvel album, joyau de groove metal surpuissant et éclectique.

Horaire : 21h / portes 20h

Tarif : 10.- / 5.- (carte Sat)

Monkey3

Monkey3

Lorsque Monkey3 démarre en 2001 à Lausanne, c'est sous la forme d'une communauté de jammers influencés par un esprit stoner-rock et psyché qui rappelle Pink Floyd, Black Sabbath, Led Zeppelin ou 35007.

Le premier album « Monkey3 », sorti en 2004 chez le label belge Buzzville Records, suscita des réactions et des chroniques enthousiastes dans toute l'Europe, et leur offrit une place sur l'échiquier de la scène stoner-rock.
Le deuxième album « 39Laps » sort en 2007 et contient la reprise très remarquée d'un classique du cinéma, « Once Upon A Time In The West » par le maître Ennio Morricone. La même année, le groupe joue au célèbre Roadburn Festival aux Pays-Bas et part en tournée européenne, immortalisée sur le DVD « Live At Aventicum » (2009) enregistré au festival Rock Oz Arènes en Suisse.

Le troisième enregistrement du groupe, sorti en septembre 2009, est un album de reprises nommé « Undercover » rendant hommage à Archive, Kiss, Pink Floyd, Led Zeppelin et Deep Purple. Le projet s'enrichit des chanteurs invités John Garcia (Kyuss, Hermano) et Tony Jelencovich (Transport League, M.A.N). Parcourant à nouveau l'Europe, le groupe joue au Roadburn Festival 2010 (Pays-Bas) et au Hellfest 2010 (France).

En mai 2011, le groupe sort son quatrième album « Beyond The Black Sky » sur le label allemand Stickman Records. L'album a été enregistré au Studio de la Fonderie (Fribourg) avec le jeune et talentueux producteur Johann Meyer, et un visuel de Malleus. Le groupe repart en tournée européenne et joue entre autres au Desertfest 2012 (Allemagne), au Hellfest 2012 (France) et sur le festival itinérant Up In Smoke Vol. 4 (Europe, 14-29 septembre 2012).

web social

site web

No Time for Redemption

No Time for Redemption

No Time For Redemption est né à Gland (G-Land...), Suisse, en 2009. Tout a commencé lorsqu'une bande de potes versés dans des styles musicaux variés décidèrent de se rassembler autour de leur passion commune : le metal.

Al (guitare) et Ivan (batterie) lancèrent le projet, car ils étaient littéralement tombés dans la potion métallique quand ils étaient petits (il y a bien longtemps...).

Les deux bons amis furent rapidement rejoints par Kb (basse), alors guitariste de funk et songwriter, qui gagna rapidement l'esprit metal jusqu'à devenir l'une des oreilles les plus extrêmes du groupe (sans mentionner sa langue...).

Venant du punk-rock et du folk US moderne, Dave (chant) était le chaînon manquant pour fermer le cercle NTFR en 2010. Avec son passé profondément acoustique, il lui fallut lutter et transpirer des tonnes de bière pour finalement rendre sa voix claire si abrasive !

Pour ce concert, le groupe présentera son premier opus mixé par Thommy Vetterly, référence du métal made in Helvétie (Kreator, Coroner, mais aussi disque d'or et de platine avec Stephan Eicher).
No Time for Redemption : à découvrir absolument !

web social

site web